SCANDINAVIE

Parfois mon corps a du mal à contenir toute l’émotion que j’ai pu ressentir lorsque je t’ai apercu pour la première fois. J’ai eu peur de te rencontrer, peur de te déranger, une appréhension face à l’immensité de tes terres. Mais tu es là, dans le vent, dans la neige, habitué à fusionner avec les éléments dans cet univers meurtri, comme figé dans le temps. C’est plus qu’une rencontre, c’est un voyage éthéré dans un autre monde. Un monde magnifique et hostile où l’on se sent si petit mais a la fois si libre, isolé du poids de la vie, isolé du jugement. Une tendresse libératrice s’émane de toi. Je suis libre de voir, d’entendre, de ressentir et ne plus penser.

 

-Cliquez sur les photos pour les afficher en grand! –

error: Content is protected !!